Oyaam, c’est pour Open Your Art And Mind. L’idée est née d’une rencontre conceptuelle entre les arts visuels et le coaching. L’accompagnement professionnel permet cette ouverture de « l’art » du manager, de la façon dont il exerce son activité. Il offre aussi une occasion d’ouverture d’esprit : la réflexion et le questionnement autorisent les lignes à bouger, voir à s’écarter franchement pour laisser place à autre chose. Et l’art est précisément source d’ouverture : de notre regard sur les choses, de notre perception de ce qui nous entoure, de notre conception du monde et de la réalité.

L’originalité de l’approche Oyaam ?

L’originalité d’Oyaam est donc de s’inspirer des œuvres d’art, et parfois même de les utiliser à titre d’illustration, tout au long du processus d’accompagnement, que ce soit dans la philosophie de son approche ou dans la façon d’appréhender les situations.

Quant à la philosophie d’abord, Oyaam a une approche résolument constructiviste: chaque individu, chaque équipe se construit sa réalité à partir de son histoire, de ses valeurs, de ses croyances. Une même situation pourra être vécue de plusieurs façons différentes en fonction de la réalité que chacun a construit autour. De la même façon qu’un coucher de soleil peut être représenté par Claude Monet comme la silhouette de San Giorgio Maggiore au crépuscule ou comme une toile monochrome Orange, Red, Yellow par Mark Rothko, la réalité de chacun n’est qu’une version possible de ce qui est, une version qui n’est ni vraie, ni fausse, qui est juste question de perceptions. L’accompagnement Oyaam va à la rencontre de la réalité de chacun, l’utilise comme base de travail, et en extrait le plus aidant pour servir de ressources.

Quant à la méthode ensuite : Oyaam s’autorise à utiliser des œuvres d’art comme support de réflexion et moyen d’abstraction. Pour prendre du recul, réfléchir autrement et souvent plus efficacement, Oyaam illustre ses interventions d’œuvres plus ou moins connues et propose parfois de s’inspirer des pratiques de certains artistes pour les répliquer dans l’univers professionnel. Avec Oyaam, l’art sert de prétexte pour s’émerveiller, mieux (se) comprendre, se motiver, se mettre en mouvement.