Oyaam, c’est pour « open your art and mind » : s’ouvrir à l’art, s’ouvrir l’esprit. Nous sommes chacun expert de nos vies, toutes les ressources nécessaires à l’atteinte de nos objectifs sont déjà présentes en nous. Il suffit parfois d’un soupçon d’imagination, d’une pointe d’inspiration, d’un grain de nouveauté pour nous faire avancer. Et si l’art pouvait nous y aider ?

Céline Bartoli

Que fait une ex-cadre bancaire, passionnée d’arts visuels, une fois devenue coach professionnelle et certifiée “praticien en PNL” ?

Il y a sans doute plusieurs réponses possibles à cette question. Et parmi celles-ci, il y a OYAAM.

« Cette aventure est née du désir d’amener l’art aux gens, là où ils se trouvent, sur leur lieu de travail, d’études ou d’activité. Assez égoïste comme désir si on y réfléchit : entre métro, boulot, marmots et dodo, je ne voyais plus bien où caser ma dose de nourriture artistique (sauf à courir les expos le week-end… en même temps que le reste de l’univers). Et pourtant, j’avais besoin de ça. Besoin de voir des tableaux, des détails dans une peinture, des photographies… Quand je me suis demandée pourquoi au fond  ce besoin, ce qui m’est venu en premier c’est : “parce que ça me fait du bien!”. De là à mon activité de coaching, le pas à faire n’est pas bien grand. Oyaam est au carrefour de ces deux pistes – l’art et le coaching – et les réunit autour d’une recherche d’ouverture, d’épanouissement, d’équilibre. »